Comité Départemental Olympique et Sportif des Yvelines

Le réseau sportif Yvelinois

Croissance

La croissance


Évolution / Expansion

Pour différentes raisons, les ex-jeux des Yvelines sont repoussés d'un an ; ils ont lieu en 1988 sous la présidence de Francis ELOY. Les Comités sont de plus en plus nombreux à y participer. 32 Comités Départementaux font maintenant partie du Comité Olympique et Sportif des Yvelines. Ces jeux se déroulent à Vélizy et les tout premiers créateurs ont une pensée particulière pour Robert WAGNER, député-maire de Vélizy, décédé entre temps, qui, à l'époque, avait tant œuvré pour sa création.

Ils reviennent à Vélizy. En 1992, sur une idée de Laurent REICH, on introduit un défilé des sportifs sur le stade. De grandes finales ont lieu.

En 1994, sous la présidence de Jean-Claude SEGUIER, les Foulées Olympiques sont un peu transformés. Le concept de cantons qui avait prévalu jusque là dans l'organisation est abandonné au profit de l'arrondissement. 38 Comités sont impliqués. Le Comité Olympique est formé de 58 Comités Départementaux ; quel chemin parcouru ! Versailles, siège du Comité Olympique et Sportif des Yvelines, est investi par le monde sportif.

En 1996, ce sont les 7èmes Foulées Olympiques. Le Comité Olympique est fort de 64 Comités Départementaux, membres ou associés. 42 d'entre eux participent aux 7èmes jeux à RAMBOUILLET.

L'immeuble qui a été jusqu'en février 2013 le siège social du C.D.O.S. 78, devient la pleine propriété du Conseil général qui le met à la disposition du Comité Départemental Olympique et Sportif des Yvelines.

L'année 1997 est marquée par un profond remaniement du comité directeur, avec, notamment, l'accession à la présidence de Jean FAVRE, venu du Handball.

En dehors de la poursuite de la manifestation annuelle des Foulées Olympiques, qui atteignent le seuil de dix éditions et l'implication accrue du comité dans l'examen des dossiers présentés pour l'obtention du F.N.D.S., le nouveau président porte l'accent sur les deux missions suivantes du C.D.O.S 78 :

  • la formation, avec l'instauration de dîners-débats, pilotés par Katia Lagarde, sur des sujets d'actualité dans la gestion des associations sportives, va connaître un grand succès.
  • la communication, prise en charge par Gabriel TISSIER, qui, outre une intensification des relations presse, va développer le bulletin « INFOLYMPIQUES » en incorporant dans chaque parution un dossier thématique sur le sport, ainsi que la présentation de deux ou trois comités départementaux affiliés.

Après la transformation, l'année précédente, du « C.O.S.Y. » en « C.D.O.S. 78 », c'est l'arbre surmonté d'un coq aux cinq anneaux olympiques qui disparaît en fin d'année au profit d'un nouveau logo carré - qui subsiste aujourd'hui - conforme à la charte graphique imposée par le C.N.O.S.F. (Comité National Olympique et Sportif Français).

Avec l'année 2000, le C.D.O.S 78 mène à son terme une tâche entamée l'année précédente : la publication d'un « Guide du dirigeant sportif des Yvelines », réalisé par un groupe de travail comprenant, en outre, des représentants du Service Jeunesse et Sports du Conseil général des Yvelines, de la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports des Yvelines, et des intervenants extérieurs.

En 2001, Pierre VAILLAGOU, issu du tennis de table, prend la succession de Jean FAVRE à la tête de la présidence du C.D.O.S. 78 et décide de poursuivre et de développer l'œuvre entreprise par ses prédécesseurs ; il renforce, notamment, les commissions en place et demande la publication d'une lettre mensuelle « FLASH-INFOLYMPIQUES », afin de resserrer la communication avec les comités départementaux, entre deux parutions du bulletin ; ce dernier consacre deux numéros au vaste sujet du sport scolaire et universitaire.

Les « Foulées Olympiques » célèbrent leur 15ème anniversaire, tandis que la commission éthique du C.D.O.S. 78 lance un premier colloque sur la « lutte contre le dopage » qui sera suivi, l'année suivante, par une autre réunion sur « la violence dans le sport ». La presse Yvelinoise donne un large écho de ces manifestations sur des sujets brûlants d'actualité.

Le recrutement d'un agent de développement permet au C.D.O.S. 78 de créer un site Internet, largement ouvert au monde sportif, dont la qualité est reconnue, particulièrement dans la presse locale.

A l'automne de l'année 2002, est proposée une journée « Sport en Comités » au Château de Plaisir, reprenant les « Foulées Olympiques » et invitant les comités départementaux Yvelinois à être présents dans des stands avec des démonstrations. cette journée sera reprise avec succès à l'automne 2003.

Ce sont les « sports de nature » qui font l'objet de deux dossiers du bulletin, tandis que la formation fait un grand pas en avant avec la prise en charge, à la demande de la D.D.J.S des Yvelines, de la préparation à l'examen du « B.E.E.S. 1er degré, tronc commun », piloté par Jean-Loup LEPLAT.